Accéder au contenu principal

Articles

Vous avez dit vacances?

Les vacances dernières nous sommes allés à Soulac sur mer. Nous logions dans un petit appartement confortable avec une chambre.
Nous avions prévu que Victor et Diane dorment dans le même lit, celui de la chambre. Et nous dans le canapé-lit de la pièce principale. ( Pour pouvoir mater la TV du lit en lousdé. Nos soirées de vacances sont tellement fun...)



Première nuit: Après un coucher épique, Victor se réveille à une heure du mat. Il avait peur. On l'a mis dans le lit avec Stephane.
Moi je suis restée dans la chambre avec Diane. Impossible de dormir avec sa pu*!% de veilleuse à variation de lumière.
Deuxième nuit, de 21 heures à 22 heures, je leur caresse les cheveux pour les endormir.
Une heure du mat, Victor se réveille en braillant. Steph s'énerve. Du coup, on a finit à trois dans le lit. Moi en quinconce. J'ai eu un peu froid. Mais Victor a bien dormi.

Au bout de trois nuits comme celles-ci, on décide de s'arrêter à la pharmacie. La dame nous conseille le sirop &q…
Articles récents

Chambre bébé décorée avant/après

Je ne sais pas vous mais moi j'adore les avant/après.
L'aménagement d'une vieille maison comme la notre se prête bien à ce type d'exercice.
Bon chez nous les pièces ne sont pas encore totalement finies ( ce qui est un euphémismes pour certaines!)
Mais je me dis que revoir les photos de la maison avant est une bonne manière de se motiver.
Et puis pour faire de jolies photos, t'as intérêt que la pièce soit un peu rangée, ce qui arrive une fois par mois environ chez nous.

Je profite donc que le bébé que nous attendons ne soit pas encore en train de mettre le dawa dans sa future chambre.

Tadam!!! La future chambre du bébé!

Quelques photos avant:


Et voila l'avant/après:

Petite solitude de femme enceinte

Vraisemblablement mue par un instinct grégaire de retour dans l’élément naturel de mon espèce, le cachalot, je nourrissais depuis quelques temps le projet d'aller me tremper les fesses à la piscine.
Mon envie de sport étant proche de zéro, je décidais de me fournir un alibi pour ne pas aller nager et rester dans le petit bassin: j'ai décidé d'emmener Diane. (Ce qui au passage me permettait de gagner un point dans mon estime de moi de la bonne mère)


Qui dit piscine, pour une majorité des femmes ( chacun fait comme il veut, hein) dit épilation. Je passe les détails de cette opération délicate et beaucoup plus longue que d'habitude. Heureusement que Diane dort deux bonnes heures l'après midi...
Une fois l'épilation au top, le sac fin prêt, je guette le réveil de la petite pour l'habiller illico, lui fourrer son biberon dans le bec et hop dans le siège-auto. ( Oui la piscine ferme tôt chez nous, et mes rares jours de motivation piscinesques coïncident souvent a…

Petit essai géometrique

Maintenant que je suis en congé maternité j'ai le temps de penser à autre chose que ma fille, mon boulot, les lessives et autres corvées du quotidien.
Forte de cette disponibilité d'esprit retrouvée, je rechausse ma casquette de chef de chantier de l'aménagement de notre maison.
Comme je suis encore grosse, euh enceinte, je sous- traite les principaux travaux. ( ouh la vieille excuse!)
J'exploite donc de manière éhontée les membres de ma famille au service de mes diktats décoratifs du moment.
Objectifs des prochaines semaines: déménager les chambres de l'étage pour faire une place au futur bébé. ( oui il paraît que mettre un bébé à la cave ça ne se fait pas...?)
Nous ( enfin je dit " nous"? on se comprend hein) allons installer un coin bureau dans le salon, poncer et vitrifier les parquets des chambres du haut,  boucher et repeindre les murs  de notre future chambre, monter une nouvelle armoire pour nous et pour Diane, détapisser et retapisser la future c…

Une maison "A rafraîchir"

C'est tellement ennuyeux la vie avec un enfant de huit mois...

Entre les réveils la nuit, les érythèmes fessiers (Non, ce n'est pas le titre d'un bouquin de cul, non vraiment pas...), les dents qui sortent ... c'est d'un mou, d'un plan plan, d'un rasoir... 
(Ironie de jeune maman)

Heureusement avec le papa de ma fille, nous avions anticipé!
Depuis quelques temps, nous sommes les heureux propriétaires d'un taudis insalubre d'une maison pleine de charme à rénover!
... A rafraichir comme ils disent dans les annonces.
Rafraichir, ça fait  un peu penser à la sensation d'un pschitt d'Evian sur le visage ou a une cascade d'eau de source fraiche ruisselante en plein été.
Hé oui... Vous voyez déjà ou je veux en venir...

 Nous étions tellement pressés que j'ai signé le compromis depuis mon lit de la maternité. (oui les trois premiers jours de la naissance de ma fille je ne pouvais me lever- "le plus beau moment de ta vie" qu'y disai…

Pochette CD

L'autre jour, le père de la Loupiote s'est généreusement proposé de s'occuper exclusivement de sa progéniture pour me laisser quelques heures de répit. Objectif: me détendre et me changer les idées.

J'ai donc passé ma demi-journée de tranquillité à:... Faire un diaporama des photos de la loupiote! Complètement obsessionnelle j'vous dit...

A la fin de la journée, alors que le papa de la loupiote super en forme ( la loupiote en forme, le papa lui beaucoup moins) commençait à me lancer des SOS du regard genre " c'est bon maintenant tu l'as eu ta pause tranquillité, j'peux retourner jouer à Diablo" ( oui c'est un jeu vidéo qui existe vraiment), j'étais l'heureuse créatrice d'un film de quinze minutes montrant ma fille sous toutes les coutures, musique de piano en fond sonore ( en même temps c'est le seul truc que j'avais réussi à télécharger: "birdy -skinny love" plus niais ça n'existe pas.)
Donc un truc imb…

"Nounou maléfique versus nounou fée"

J'avais donc pris ma décision, me séparer de Nounou-maléfique pour le bien être commun de moi et ma fille. Ne restait plus qu'a annoncer à Nounou-Maléfique que je la plaquais deux jours avant de commencer le contrat...
J'avais voulu envoyer le père de la Loupiote annoncer la bonne nouvelle à Nounou-maléfique, mais celle-ci, jointe au téléphone, n'était pas disponible car " elle préparait sa soupe". Le lendemain, seule face à l'inévitable,  ( le père de la Loupiote étant lâchement parti travailler) je me dirige vers la maison de Nounou- Maléfique.
J'avais bien préparé mon oral, arguments-contre arguments, pire qu'un examen de concours, m'étais auto-motivée " Tu es une winneuse ma fille, t'as 30 ans merde, tu vas la bouffer". Arrivée dans l'antre de Nounou- Maléfique, la winneuse s'est transformée illico en limace transpirante. J'avais la bouche pâteuse, je bafouillait, n'arrivais pas a trouver mes mots, l…